Comment bien choisir son escalier métallique

Tout d' abord ne jamais sous-estimer la place nécessaire à l' implantation d' un escalier, l' idéal étant de la prévoir dès la réalisation des plans de la maison. 
Pour qu' un escalier soit confortable il faut s' approcher au plus près de la formule de Rondelet, à savoir 2 hauteurs  +1 giron = 63 cm  ,le giron étant la largeur de la marche à laquelle on ôte le recouvrement.
Il faut ensuite penser a "l' échappée"ou "coup de tête"(l expression "coup de tête" parle d' elle même), c' est a dire la hauteur a l' aplomb du bord de la trémie.
Dans le cas d'une rénovation il faut composer avec l' existant, vous n' aurez donc souvent pas l' embarras du choix quand à la forme de l' escalier et à son angle. Un angle qui doit être compris entre 30 et 40°pour être confortable mais qui monte quelques fois jusqu' a 45° du fait du manque de recul.
Vient ensuite le choix de la structure de l'escalier métallique,qui devra être en adéquation  avec le volume dont vous disposez et la décoration de votre intérieur. Il faudra  composer avec  vos  envies et les contraintes techniques et normatives.